Historique

Historique

La Maison SIMOENS a été créée en 1919 par Richard (Joseph) SIMOENS né à Bruges (Belgique). Domicilié à Paris, avec une annexe à Angers, il commercialisait et expédiait par wagons les récoltes de choux fleurs et d’artichauts au départ d’Angers via les halles de Paris.

Premier exportateur de pommes de terre de semences des Pays-Bas par péniche via St Michel sur Orge, il fournissait les gros maraîchers de l’Ouest de la région parisienne, (appelés autrefois « les merdeux » car ils irriguaient leurs cultures avec les égouts de la ville de Paris).

A Angers, avant la guerre 1939 - 1945, les tombereaux de choux de fleurs faisaient la queue sur la Place Lafayette. La rue du Clon fut goudronnée à l’initiative de Richard (Joseph) SIMOENS.

Mais la guerre a ralenti considérablement cette activité. Il développa le ramassage des pommes de plein vent du Nord et aussi des Deux Sèvres (variété : Clochard).

En 1958, son fils Richard (Albert) SIMOENS a pris la suite, mais stoppa l’approvisionnement des halles en 1959 – 60 avant le transfert à Rungis. Il a développé son négoce de fruits et a accru son activité par le négoce des asperges en Sologne via les conserveries de Doué La Fontaine et de Saumur pendant la période creuse des fruits. Par son dynamisme et son sérieux, il a été sollicité pour s’occuper de la société APANJOU.

 

Au cours de l’année 1963, Monsieur Perrin, directeur de la SOMINVAL, accompagné de Francis Morier, Jean Richet et Charles Guéret, principaux producteurs de la Société Apanjou, a sollicité l’aide de Richard (Albert) SIMOENS pour commercialiser leur récolte. La société Apanjou, société des Producteurs de fruits de l’Anjou, a été gérée peu de temps par la société SOMINVAL, située avenue Joxé à Angers.

La société Apanjou SICA a été constituée le 24 octobre 1963 sous la forme anonyme.

Rapidement la commercialisation s’était dirigée vers l’exportation et plus précisément vers les Pays-Bas et l’Allemagne avec l’expédition des premières récoltes de pommes de table. Les vergers de pommiers ont rapidement pris la place des poiriers. La SICA a définitivement arrêté la commercialisation des poires en 1985 avec la dernière récolte qui s’élevait à 69 tonnes. Depuis, seules les pommes étaient commercialisées.

 

Depuis sa création en 1963, la société avait régulièrement évolué aussi bien en investissements matériels qu’en développement des démarches Qualité et en les intégrant à sa politique :

 

Jusqu’en 1985, l’activité consistait à une activité de commerce/négoce. C’est avec l’arrivée de Richard (Louis) SIMOENS à la SICA APANJOU que s'est développé la production de pommes avec la plantation des Vergers des Verries.

 

En 2001, l’entreprise est reprise par Richard (Louis) SIMOENS.

 

En 2008/2009, la SICA APANJOU a été dissoute et la SCS SIMOENS assure à présent la prestation de services (entreposage frigorifique et conditionnement de fruits).

 

Aucune modification n’est intervenue en 2009/2010. En effet, du fait de la conjoncture économique de la filière, Richard (Louis) SIMOENS a préféré privilégier le renouvellement verger lors de cette saison, l’outil station fruitière étant opérationnel et en bon état de fonctionnement.

 

1972 Les premières chambres froides sont installées à Ecouflant

1985 Plantation de 8 Ha de pommiers par Richard (Louis) SIMOENS

1988 Respect de la charte PFI (désormais Charte Qualité des Arboriculteurs de France - Verger Ecoresponsable)

1989-1991 Travaux de constructions des derniers tronçons de chambres froides,

1990-1991 Création de l’EARL Vergers des Verries,

1992 Installation de la précalibreuse et de la zone de tri protégée

1993 Premier palettiseur automatique,

2001 Mise en place de la démarche EUREP GAP et intégration à l’OP POMANJOU,

2006 Obtention de la certification BRC,

2011 Adaptation d'une ligne de conditionnement en tapis 3 bandes, installation de dépileurs de plateaux